Arbrealettres

Poésie

Plus que tout je chéris du fond du coeur cet amour (Kabîr)

Posted by arbrealettres sur 22 mai 2017



    

Plus que tout je chéris du fond du coeur cet amour,
qui me fait vivre en ce monde une vie sans limites.

C’est ainsi que le lotus vit dans l’eau et fleurit dans l’eau;
et cependant l’eau ne peut pas toucher ses pétales ;
ils s’ouvrent au-dessus de son atteinte.

C’est ainsi qu’une épouse entre dans les flammes au commandement de l’amour.
Elle brûle et laisse gémir ses compagnes, mais jamais ne déshonore l’amour.

L’Océan du monde est difficile à traverser; ses eaux sont très profondes.

Kabir dit : « Écoute-moi, ô Saint Homme,
peu nombreux sont ceux qui en ont atteint l’extrémité. »

(Kabîr)

 

 

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s