Arbrealettres

Poésie

Si peu (Czeslaw Milosz)

Posted by arbrealettres sur 24 mai 2017



Si peu ai-je dit.
Courts sont les jours.

Courts les jours,
Courtes les nuits,
Courtes les années.

Si peu ai-je dit.
Le temps a manqué.

Mon coeur est las
D’extase,
De désespoir,
D’ardeur,
D’espérance.

La gueule du léviathan
Se refermait sur moi.

Je restais nu sur les rivages
Des îles désertes.

La baleine blanche du monde
M’a emporté avec elle dans l’abîme.

Et à présent
Je ne sais plus ce qui était vrai.

(Czeslaw Milosz)

Publicités

2 Réponses to “Si peu (Czeslaw Milosz)”

  1. Lara said

    je préfère Oscar Milosz pour tout te dire C!,…

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :