Arbrealettres

Poésie

A la pleine lune qui se lève (Goethe)

Posted by arbrealettres sur 25 mai 2017


Vas-tu sitôt m’abandonner?
A l’instant tu étais si proche!
De lourdes nues t’entourent d’ombre,
Et maintenant tu n’es plus là.

Mais tu sens quelle est ma tristesse,
Ton bord surgit comme une étoile!
Tu viens me témoigner qu’on m’aime,
Si loin de moi que soit l’aimée.

Monte donc! Epands ta clarté
Au ciel pur, dans tout son éclat!
Si mon coeur bat plus vite et souffre,
La nuit est transportée de joie.

(Goethe)


Publicités

2 Réponses to “A la pleine lune qui se lève (Goethe)”

  1. Julie Larousse said

    Tu viens me témoigner qu’on m’aime,
    La nuit est transportée de joie … Écrit Goethe

    Et demain le soleil séchera tes larmes
    Le vent caressera ton visage
    La nature t’ aime.

    • arbrealettres said

      La Nature t’aime …
      Pas sûr!!
      Mais bon…
      Ah ce besoin IMMENSE de l’être humain d’être aimé par les autres, par soi(!)… par l’Univers tout entier!
      Nous ne sommes qu’un paquet banal d’atomes liés temporairement dans une danse infinie d’atomes s’assemblant et se désassemblant…
      Etonnant ce besoin d’éternité et de reconnaissance de ce « petit paquet »!!

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :