Arbrealettres

Poésie

Où le colibri suspend-il (Pablo Neruda)

Posted by arbrealettres sur 25 mai 2017



Entends-tu des détonations
jaunes au milieu de l’automne ?

Quelle raison ou déraison
fait que la pluie pleure sa joie ?

Quels oiseaux dictent l’ordre à suivre
par la bande au cours de son vol ?

Où le colibri suspend-il
sa symétrie éblouissante ?

(Pablo Neruda)

Publicités

2 Réponses to “Où le colibri suspend-il (Pablo Neruda)”

  1. Marie Taillon said

    Je suis tombée sur ces vers de Neruda en traduction anglaise, et en recherchant la traduction française, j’ai accédé à cette page. J’aimerais savoir s’il s’agit de votre propre traduction ou bien de celle de Claude Couffon.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :