Arbrealettres

Poésie

MES VOYELLES (Kôichi lijima)

Posted by arbrealettres sur 28 mai 2017



 

Voyelles

MES VOYELLES
WAGA BOIN

Naissance par l’espace des voyelles
Pures.
Rêves qui me stimulent
Dans leur absence,
Que faire? Répéter!
Mais c’est alors
Que les images sonnent entre elles
Comme les premières voyelles de l’aube.
Mes voyelles sont plus fortes
Que le remords qui nous vole l’énergie d’une vie merveilleuse
Et nous pousse à nous pendre.
Voyelles, transparence qui suivez la lumière,
Pourquoi oublions-nous de vous voir!

Trouver des voyelles claires
Doit donner sa couleur à chacun de nos jours.
Car nous avons le droit
Bonheur difficile
De braver le monde.
Comme des cailloux ronds je fais sauter mes premières voyelles
Et aujourd’hui encore je m’enfonce dans la foule.
Dans la foule on peut être seul et soi-même
Et seul, on peut aimer quelqu’un.
Comme les serments d’amour secrets
Que se font deux amants
Je cultive furtivement mes voyelles : ne pas les perdre
Est l’art que j’apprends.

(Kôichi lijima)

 

 

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :