Arbrealettres

Poésie

Ici et là (Rose Ausländer)

Posted by arbrealettres sur 29 mai 2017



    

Ici et là

Si je n’étais que moi, tout serait bien simple.
Mais je suis aussi tous les possibles Tu et Il et Elle.
Je ne puis mettre la main sur moi.
La main me passe plus loin, je ne sais pas toujours à qui.
L’emplacement est tout aussi incertain.

Il a beau dire : je suis ici,
mais qui peut savoir ce que signifie ici.
Le Là aussi peut être ici.
Ici et là il y a des yeux.
Des yeux de lumière, des yeux de nuit.
Là aussi, il y a de l’oxygène dans l’air.

Ici et là, je respire mon chez-moi étranger.

(Rose Ausländer)

 

Recueil: Sans visa
Traduction: Eva Antonnikov
Editions: Héros-Limite

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :