Arbrealettres

Poésie

Le coeur (Jacques Ancet)

Posted by arbrealettres sur 29 mai 2017


oiseaux-coeur

 

Tout ce qui revient dans la beauté:
la montagne, l’air et la clôture,
le cri du coq et cette blessure
infime de ne pas être là
mais à côté, juste. Et c’est alors
que tu passes et que tout se rassemble.
Le bleu du désespoir, le silence
font une boule où plus rien ne bouge.
Sauf peut-être, quelque part, le coeur.

(Jacques Ancet)

 

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :