Arbrealettres

Poésie

Rien ne s’achèvera, ne naîtra de ma vie (Gérard Le Gouic)

Posted by arbrealettres sur 11 juin 2017



Rien ne s’achèvera,
ne naîtra de ma vie.

Mon sang joue dans des cornues
j’accompagne de l’oreille
sa rivière souterraine.

Mes yeux ne voient pas mes yeux,
mes muscles, mes tendons,
sont d’exotiques minéraux
que je ne laverai jamais de mes mains.

Je me tiens debout
contre les parois de ma chair,
je me tiens assis
entre mes propres bras,
je suis allongé en moi
comme dans un sarcophage.

Mon corps me colle tant
qu’il m’interdit tout mouvement.

(Gérard Le Gouic)

Illustration: Ráed Al-Rawi

 

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :