Arbrealettres

Poésie

Archive for 12 juin 2017

Le Voyage Intérieur (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 12 juin 2017



Le Voyage Intérieur

Franchis la peau
la chair
longe le sang.

Ecarte le buisson de nerfs
les branches d’os
les assassins.

Force la nuit
ses pièges ses
tambours.

Garde-toi
si tu trébuches.
Si tu t’égares
interroge.

Un fil rêvé te guide dans l’obscur.

Rejoins, perdu, le centre du vertige,
le feu caché
l’irréductible point.

(Jean Joubert)

Illustration: Josette Mercier

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Moi, aussi, je chante l’Amérique (Langston Hughes)

Posted by arbrealettres sur 12 juin 2017



langston-hughes-800x600

Moi, aussi, je chante l’Amérique.

Je suis le frère à la peau sombre.
Ils m’envoient manger à la cuisine
Quand vient du monde.
Mais je ris,
Et je mange bien,
Et je prends des forces.

Demain,
Je serai à la table
Quand viendra du monde.
Personne,
Alors,
N’osera me dire
« Va manger à la cuisine ».

De plus,
Ils verront comme je suis beau
Et ils auront honte —

Moi, aussi, je suis l’Amérique.

(Langston Hughes)

Découvert ici: https://ecriturbulente.com

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

VOYAGE (Salvador Novo)

Posted by arbrealettres sur 12 juin 2017



 

agaves

VOYAGE

Les figuiers de Barbarie nous tirent la langue ;
quant au maïs, de sa hauteur,
— avec son petit toupet mal peigné
et son cahier sous le bras —
il nous salue de ses manches brisées.

Les agaves font de la gymnastique suédoise
en colonne par cinq cents
et le soleil — de la police secrète —
(il fait son coup en douce)
dénonce notre ridicule fuite
dans la lanterne magique du pré.

Le soir venu, nous nous vengerons
en allumant nos fanaux
et en abattant les forêts.

Un arbre ou l’autre
veut enseigner la philologie.
Les nuages, inspecteurs de monuments,
secouent les maquettes des montagnes.

Qui veut jouer au tennis avec des nopals
et des figuiers de Barbarie
sur le réseau télégraphique ?
Plus tard, nous prendrons un bain russe
dans une chaumière perdue dans la montagne ;
une douche d’arc-en-ciel nous suffira.
Nous nous sécherons avec un stratus.

(Salvador Novo)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ce sera un jour… (Anna Gréki)

Posted by arbrealettres sur 12 juin 2017



Ce sera un jour…

Ce sera un jour pareil aux autres jours
Un matin familier avec des joies connues
Eprouvées parce qu’elles sont quotidiennes.

Avec des mots brûleurs du ciel
Avec des mots traceurs de route
Qui font du bonheur une question de patience
Qui font du bonheur une question de confiance.

Et ces femmes fières d’avoir le ventre rouge
A force de remettre au monde leurs enfants
A chaque aube, ces femmes bleuies de patience
Qui ont trop de leur voix pour apprendre à se taire.

Forte comme une femme aux mains roussies d’acier
Tu caresses tes enfants avec précaution
Et quand leur fatigue se blesse à ta patience
Tu marches dans leurs yeux afin qu’ils se reposent.

(Anna Gréki)

Découvert ici: http://www.bulledemanou.com/

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La terre et les étoiles (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 12 juin 2017



Croyant porter l’enfant blessé
quel poids soudain!
la terre et les étoiles

(Jean Joubert)


Illustration:
Jusepe de RIBERA

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Quelle fraîcheur de l’air (Masaoka Shiki)

Posted by arbrealettres sur 12 juin 2017



crabe 9 [800x600]

Quelle fraîcheur de l’air.
Un petit crabe, sous la pluie,
Grimpe sur un pin.

(Masaoka Shiki)

Illustration

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

LA BETE (Manuel Bandeira)

Posted by arbrealettres sur 12 juin 2017



décharge  9 [800x600]

LA BETE
Rio, 25 février 1947

J’ai vu hier une bête
Cherchant dans les ordures de la cour
Sa nourriture parmi les détritus.

Quand elle trouvait quelque chose,
Elle n’examinait ni ne flairait :
Elle avalait avec voracité.

La bête n’était pas un chien,
Elle n’était pas un chat,
Elle n’était pas un rat,

La bête, oh! mon Dieu, était un homme.

(Manuel Bandeira)

Illustration

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Qu’importe (José Marti)

Posted by arbrealettres sur 12 juin 2017



José Marti    1

 

Qu’importe si ton poignard
On me le cloue dans les reins ?
J’ai mes poèmes qui sont
Plus aigus que ton poignard !

Qu’importe si la douleur
Sèche les mers et les cieux ?
Car le vers, doux réconfort,
Naît ailé de la douleur.

(José Marti)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’immobile n’appelle aucune localisation (Jack Keguenne)

Posted by arbrealettres sur 12 juin 2017



l’immobile n’appelle aucune localisation
il n’y a pas de détour aux confidences
pas d’écart au doute

(Jack Keguenne)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

HALLAGE (Christiane Burucoa)

Posted by arbrealettres sur 12 juin 2017



HALLAGE

Vous dites : la mort
Et ne savez que son angoisse
Vous dites : la nuit
Et elle vous étreint déjà.

Et lorsque la nuit sera là
Prête à investir vos paupières
La reconnaîtrez-vous, la mort
En l’ultime rayon de vie ?

Avant… Après… Les voix se taisent.
Vous demeurez seul et muet
Avec votre mort indivise
De l’instant qui lui est voué.

Vous voulez croire et vous croyez
Suivre des chemins de hallage
Le long des eaux d’éternité,
Eaux sans mémoire et sans reflets.

La barque descendra le fleuve
Son flambeau dès l’abord soufflé
Par le vent qui meut les étoiles
Dans un temps qui n’est plus compté.

(Christiane Burucoa)

Illustration: Albert Pinkham Ryder

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :