Arbrealettres

Poésie

Pont de bois sur le torrent du Drac (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 13 juin 2017



Pont de bois sur le torrent du Drac

Passé le pont
que sommes-nous
quel écho de nos songes?

Nos pas résonnent
sur les planches
l’eau grise souffle une ombre,

sur la forêt
l’oiseau décoche
un dernier cri.

Et quel silence alors
quelle clarté nous broient
dans cet espace sans espace

où silence et clarté
se fondent, se dissolvent
dans l’indicible froid?

Que sommes-nous, perdus
sans rive ni mémoire –
transparents,
immobiles?

tandis qu’ailleurs
l’eau glisse entre les arches
et que l’oiseau aveuglément poursuit son vol.

(Jean Joubert)

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :