Arbrealettres

Poésie

Il marche (Jacqueline Saint-Jean)

Posted by arbrealettres sur 16 juin 2017



Il marche dans l’odeur des terres retournées
mémoire remuée d’humus et de semences
vieille charrue des songes renversés
L’argile et la chair fument
Fil de vanneaux dévidé de si loin
dans la fuite des âges
et soudain l’oeil fixe d’une grive morte
clouant le voyage de la lumière
Là-bas entre les ailes noires des feux
qui montent sur les pentes ce sera le passage
entre cendre et givre
Plus loin encore comme en un livre
il deviendra léger dans le secret des neiges

(Jacqueline Saint-Jean)

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :