Arbrealettres

Poésie

Il n’y a plus ni rose ni visage (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 16 juin 2017



Il
n’y
a
plus
ni
rose
ni visage

Vitrail saisi par l’ombre d’une main

et la robe toujours
est silence et veuvage

Si transparent fut le matin
si nu le bras dans ses roseaux de rêve
que j’y voyais louange de lumière
courant de beauté droite entre les seins église rose et grâce
du jardin

Au creux des pluies au creux d’arbre masqué
la langue bleue siffle la flétrissure

Je sais l’autre versant
l’inexplorable Nord
puisque l’oeil égaré
conjugue la morsure

(Ainsi parfois sur une bête pendue aux branches
la mort soudain renverse son visage)

(Jean Joubert)

Publicités

Une Réponse to “Il n’y a plus ni rose ni visage (Jean Joubert)”

  1. A reblogué ceci sur musnadjia423wordpress.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :