Arbrealettres

Poésie

Le complice (Jorge Luis Borges)

Posted by arbrealettres sur 23 juin 2017



 

Le complice

On me crucifie et je dois être la croix et les clous,
On me tend la coupe et je dois être la ciguë.
On me trompe et je suis le mensonge.
On me brûle et je dois être l’enfer.
Je dois rendre grâce et hommage à chacun des instants du temps.
Ma nourriture, c’est toutes les choses.
Le poids précis de l’univers, l’humiliation, l’allégresse.
Je dois justifier ce qui me blesse.
Qu’importe mon bonheur ou mon malheur.
Je suis le poète.

(Jorge Luis Borges)

Illustration: Misha Gordin

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :