Arbrealettres

Poésie

Toutes les choses au hasard (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 24 juin 2017



Valentine Hugo nostalgie

 

Toutes les choses au hasard
Tous les mots dits sans y penser
Et qui sont pris comme ils sont dits
Et nul n’y perd et nul n’y gagne

Les sentiments à la dérive
Et l’effort le plus quotidien
Le vague souvenir des songes
L’avenir en butte à demain

Les mots coincés dans un enfer
De roues usées de lignes mortes
Les choses grises et semblables
Les hommes tournant dans le vent

Muscles voyants squelette intime
Et la vapeur des sentiments
Le coeur réglé comme un cercueil
Les espoirs réduits à néant

Tu es venue l’après-midi crevait la terre
Et la terre et les hommes ont changé de sens
Et je me suis trouvé réglé comme un aimant
Réglé comme une vigne

A l’infini notre chemin le but des autres
Des abeilles volaient futures de leur miel
Et j’ai multiplié mes désirs de lumière
Pour en comprendre la raison

Tu es venue j’étais très triste j’ai dit oui
C’est à partir de toi que j’ai dit oui au monde
Petite fille je t’aimais comme un garçon
Ne peut aimer que son enfance

Avec la force d’un passé très loin très pur
Avec le feu d’une chanson sans fausse note
La pierre intacte et le courant furtif du sang
Dans la gorge et les lèvres

Tu es venue le voeu de vivre avait un corps
Il creusait la nuit lourde il caressait les ombres
Pour dissoudre leur boue et fondre leurs glaçons
Comme un oeil qui voit clair

L’herbe fine figeait le vol des hirondelles
Et l’automne pesait dans le sac des ténèbres
Tu es venue les rives libéraient le fleuve
Pour le mener jusqu’à la mer

Tu es venue plus haute au fond de ma douleur
Que l’arbre séparé de la forêt sans air
Et le cri du chagrin du doute s’est brisé
Devant le jour de notre amour

Gloire l’ombre et la honte ont cédé au soleil
Le poids s’est allégé le fardeau s’est fait rire
Gloire le souterrain est devenu sommet
La misère s’est effacée

La place d’habitude où je m’abêtissais
Le couloir sans réveil l’impasse et la fatigue
Se sont mis à briller d’un feu battant des mains
L’éternité s’est dépliée

O toi mon agitée et ma calme pensée
Mon silence sonore et mon écho secret
Mon aveugle voyante et ma vue dépassée
Je n’ai plus eu que ta présence

Tu m’as couvert de ta confiance.

(Paul Eluard)

Illustration: Valentine Hugo

Publicités

9 Réponses to “Toutes les choses au hasard (Paul Eluard)”

  1. jobougon said

    Tu vois comme il est difficile de poster des commentaires sur des écrits pareils. J’admire la beauté de la forme et en même temps suis dans le cynisme de la réalité du fond, alors je préfère taire mes propres réflexions et respecter l’oeuvre sans la souiller de ma critique.
    J’ai apprécié de découvrir Eluard quoi qu’il en soit.
    En passant chez toi je regarde les visiteurs présents, ils sont nombreux, et tout comme moi, sont peut-être intimidés à l’idée de laisser une trace écrite de leur réaction à la lecture des poèmes que tu mets en ligne. Je crois que déguster de la poésie ne rend pas bavard…

    • arbrealettres said

      MERCI JO!! 🙂 🙂 Pas grave mets par exemple une étoile ou bien un smiley quand tu as aimé moi ça me suffit 😉
      17 000 poèmes bientôt les graines de Poésie sont semées j’espère que «  » »ça peut servir » » » dans ce Monde … si chaotique 😦
      Bonne soirée toi la Poète… ce que je ne suis pas… enfin peut-être un jour … quand j’en aurai assez de lire les mots des autres 😉 😉

      • jobougon said

        Moi j’aimerais bien un jour te lire, cela me ferait très plaisir.
        Si tu es tenté, n’hésites surtout pas. C’est étonnant de voir jusqu’où ça peut t’emmener. Et quand tu doutes si fort de toi que tu te décourages, il faut relire lettre à un jeune poète de Rainer Maria Rilke. Je me suis demandée parfois si les anonymes n’étaient pas de toi.

        • arbrealettres said

          lol! non mais j’y avais pensé de « glisser » mes « oeuvres » lol! Ma femme suit des ateliers d’écriture et se débrouille bien .. je verrais … pas encore mûr 😉
          Nous participons tous les ans à un « concours » de poésie et c’est amusant de se voir « publié » mais jamais « gagné »!
          Il y a TELLEMENT de belles choses je publierai les Poèmes des autres en priorité car quand je les lis je « sais » que c’est de la « bonne » poésie
          celle qui « arrache la tête » comme disait Emily Dickinson ! lol!.. la mienne ? bof elle sort de ma tête comment pourrait-elle me l’arracher??! lol!
          Merci Jo de tes commentaires et conseils éclairés 🙂 Oui je connais les conseils de Rilke mais bon je pense qu’on est tous plus ou moins doué alors moi pour l’instant je suis « doué » pour Passer alors … je continue mon rôle de passeur 😉
          Bonne soirée Jo
          Content de tes commentaires 🙂
          Amitiés en Poésie
          Christian
          PS: pour « rigoler » je t’enverrai mes « poèmes » envoyés au concours annuel des Printemps des Poètes de Jouy le Moustier .. et je t’enverrai le concours 😉

  2. Lara said

    :-))

  3. Lara said

    J’ai déjà dit tout plein sur Eluard quelque part ailleurs ..
    Belle ode à la femme idéalisée (comme les surréalistes savaient le faire..)
    et au pouvoir de l’amour :
    « ..Et la terre et les hommes ont changé de sens  »
    oui

    Il aime bien aussi parler de la confiance
    un mot qui m’est cher 🙂

    merci pour cette relecture

    • arbrealettres said

      le 21 ème siècle sera Amoureux ou ne sera pas! lol!
      je reste fasciné par le trouvailles poétiques, l’alchimie des mots qui se rencontrent , l’étincelle qu’ils provoquent…
      Quelques uns de ses Sésames ou « Tilts »! lol! c’est pour moi ce qui fait la Poésie et sa Magie et c’est pourquoi je recherche je pense les poèmes courts
      je recherche ces pépites là 😉
      Les mots coincés dans un enfer
      la vapeur des sentiments
      Le coeur réglé comme un cercueil
      multiplié mes désirs de lumière
      Tu es venue plus haute au fond de ma douleur
      L’éternité s’est dépliée
      Tu m’as couvert de ta confiance.

  4. A reblogué ceci sur musnadjia423wordpress.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :