Arbrealettres

Poésie

Le Miroir des âmes simples anéanties et qui seulement demeurent en vouloir et désir d’amour (Marguerite Porète)

Posted by arbrealettres sur 25 juin 2017



 

Ernest Pignon-Ernest  extases mn

Le Miroir des âmes simples anéanties et qui seulement demeurent en vouloir et désir d’amour
(extraits)

L’âme est si enivrée de la connaissance de l’amour
et de la grâce de la divinité pure
qu’elle est toujours ivre de connaissance et remplie des louanges de l’amour divin ;
et non seulement ivre de ce qu’elle a bu,
mais entièrement ivre et plus qu’ivre
de ce que jamais elle n’a bu, ni jamais ne boira.

(Marguerite Porète)

Illustration: Ernest Pignon-Ernest

 

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :