Arbrealettres

Poésie

Comme moi-même seul (Emily Brontë)

Posted by arbrealettres sur 26 juin 2017



Comme moi-même seul, tout seul,
Il voit le clair soleil briller au long du jour;
Et comme moi-même il gémit
Dans sa détresse inépuisée.

Nos prières pareilles s’adressent aux collines,
Aux venteuses collines de la terre ainsi qu’à la mer bleue du ciel;
Que demandons-nous ici-bas ?
Nos propres cœurs et d’être libres.

Que seulement ma main pût dénouer sa chaîne,
Comme avec joie je suivrais son essor,
Sans jamais regretter ni sans jamais me plaindre
De ne plus voir son oeil brillant.

Mais s’il languit en ce jourd’hui,
S’il grelotte en captivité,
Demain, lui comme moi, nous prendrons notre vol,
Libres de tout notre être et pour l’éternité.

(Emily Brontë)
Découvert chez Lara ici

Illustration

 

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :