Arbrealettres

Poésie

Le rocher parle (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 26 juin 2017



    

Le rocher parle :

Tu cherches le feu le voici

Brusque éclat au cri de phénix
Erre plus vaste que miroir brisé
Douces alors cendres sans regret
Et transparente soif sans mesure

Tu cherches la source la voici

Senteur de brume ou de tonnerre
Fouillant le corps jusqu’au vertige
Torrent de lait rompu d’extase
Jailli du fond vers nul ailleurs

Tu cherches le lieu le voici

Entre l’or de l’argile et l’ombre
Du feuillage, la lumière jouant
De l’éternel repos-envol
Fixe la sûre demeure de l’instant

(François Cheng)

 

Recueil: A l’orient de tout
Editions: Gallimard

Publicités

Une Réponse to “Le rocher parle (François Cheng)”

  1. ROCAFORT said

    A reblogué ceci sur Le Bien-Etre au bout des Doigts.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :