Arbrealettres

Poésie

L’Etoile (Emily Jane Brontë)

Posted by arbrealettres sur 26 juin 2017


etoile

 

C’est tout d’abord un temps de triste rêverie,
Puis un jaillissement de pleurs amers,
Puis un calme lugubre et son mortel brouillard
Qui s’épand sur joies et soucis;

Puis le cœur qui palpite, puis un allègement,
Puis un souffle venu d’en-haut,
puis une étoile qui s’allume au firmament,
L’étoile, l’étoile éblouissante de l’amour.

(Emily Jane Brontë)

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :