Arbrealettres

Poésie

Archive for 27 juin 2017

Une fois franchies les barrières de la raison (Abbas Kiarostami)

Posted by arbrealettres sur 27 juin 2017



une fois franchies
les barrières de la raison
que de cahots
que de tracas
que de plaisir

(Abbas Kiarostami)

Illustration: Jean-Jacques Grandville

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Là où il n’y avait que les cicatrices (Luis Mizón)

Posted by arbrealettres sur 27 juin 2017



 

Là où il n’y avait que les cicatrices
d’une ancienne pluie
je découvre le plaisir de ma soif
tu me donnes l’eau fraîche
dont j’avais besoin
pour faire téter mes paroles

(Luis Mizón)

Illustration: Guillaume Bodinier

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je ne suis plus seul (Marcel Béalu)

Posted by arbrealettres sur 27 juin 2017



Albena Vatcheva  (35) [1280x768]

Je ne suis plus seul
Nous sommes ensemble

Je te trouve belle
Tu me trouves beau
Que le ciel soit bleu ou gris
Partons pour le paradis

(Marcel Béalu)

Illustration: Albena Vatcheva

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le vrai soleil (Saint-Pol-Roux)

Posted by arbrealettres sur 27 juin 2017



 

Déjà sur ma table luit ce titre sacré:
Le vrai soleil est en nous-même

(Saint-Pol-Roux)

Illustration

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Les yeux fermés (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 27 juin 2017



Les yeux fermés, je te vois
ombre vive dans la lumière
ou lumière aux sombres parois

comme la neige qui volait
et qu’une simple nuit défait,
dissout aux veines de la pierre:

neige dans la nuit déployée,
nuit sur la neige foudroyée
dans un mutuel enchantement,

avant qu’une aube de fumée
ne disperse le corps léger
de cette belle à ton image.

L’oiseau de neige consumé
s’éloigne vers le rivage
où sa mort sera clarté.

(Jean Joubert)


Illustration: Odilon Redon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pour ce ventre (Pierre Jean Jouve)

Posted by arbrealettres sur 27 juin 2017



POUR CE VENTRE QUI DOUCEMENT placé au paysage
Sur le plan du soleil la nuit coupablement
Cherche un ventre avec plaisir contraire,
Comment sortir de ce tourment? dit le Seigneur.

(Pierre Jean Jouve)


Illustration: Andrew Wyeth

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Les lèvres nues (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 27 juin 2017



Les lèvres nues, la langue souveraine,
la nuit fendue, le partage des eaux,
dans la toison de chine incendiée
à flanc d’orage une rumeur d’oiseaux.
Puis le loup blanc traverse les collines,
l’arbre s’incline et la neige s’est tue.
Sous l’ombre rose un bel éclair triomphe:
ma déraison, ma source, mon jardin.

(Jean Joubert)


Illustration: William Bouguereau

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LE PRINTEMPS DE ROSE (Yves Lisy)

Posted by arbrealettres sur 27 juin 2017




LE PRINTEMPS DE ROSE

La grâce d’une fleur et la saveur d’un fruit,
Cupidon modela l’amphore de ses hanches
Et lui peignit des yeux plus bleus que des pervenches.
Achevé son ouvrage, il se sauva sans bruit.

— Le petit dieu malin fit toujours bien les choses.
Depuis mille printemps il en rit, voyez-vous,
Il n’a pas oublié que les hommes sont fous
De se croire artisans de la beauté des roses —

Elle avait la peau blanche et sur son cou nacré,
Un veiné transparent de porcelaine fine.
Le temps qui hait la chair, qu’il griffe et qu’il ravine,
Pour épargner la sienne en fit un lieu sacré.

Ses cheveux déversaient les eaux de leur cascade,
Noyant sa fraîche joue et son joli sein rond.
Une mèche rebelle en travers de son front,
Aux caresses du vent tendait une embuscade.

Voilà comme était Rose au lit de ses amours !
Au gré de son humeur provocante ou pudique,
Nue elle s’étirait sur un tapis antique
Dont ses tendres amants torturaient le velours.

Combien furent séduits par la belle en son antre,
Grisés par ses parfums d’ambre et de patchouli ?
La paupière cernée et le corps amolli,
Tous ont pris du plaisir aux mousses de son ventre.

(Yves Lisy)

Illustration: Elina Brotherus

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Amour (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 27 juin 2017



L’Amour – eau nue parmi les joncs.
Agenouillé près de la source, il n’ose boire.
Il voit très haut, penché sur lui,
ce visage divin, la chevelure
comme une double pluie d’orage.

(Jean Joubert)


Illustration: Fabienne Contat

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Deux pétales (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 27 juin 2017



Deux pétales entre mes doigts
sont les paupières de la nuit
soumises à mes voeux, fermées
sur le soleil flou des mémoires

tandis qu’au loin doivent veiller
l’absente et ses trésors
sous le fracas des mêmes étoiles.

(Jean Joubert)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :