Arbrealettres

Poésie

Bonjour lointaine (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 27 juin 2017



Bonjour lointaine je voyage
(de longues terres apaisées
des rives chastes des
tourbières)

Ici les femmes te ressemblent

Je me détourne

Ici tremble le vin

Je me détourne encore

J’approche des églises
Un cloître bleu des fleurs c’était presque la nuit
l’invisible à hauteur d’ange

(Jean Joubert)

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :