Arbrealettres

Poésie

L’Amoureuse (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 27 juin 2017



L’Amoureuse

Elle a des mains, des seins de glaise,
des gestes d’orge sous le vent,
un ventre d’ombre et de fougère
et une bouche à hauteur d’homme.

Elle gémit, elle m’appelle: amant,
et joue avec mes cils, elle sourit en pleurant.

Son toit est le plus pauvre, sa robe déchirée,
mais la clarté se plaît à son visage.

Elle dit: reste! elle dit: nous,
elle dit: pomme, amour, enfant.

Lorsque je pars, elle a ce geste lent
comme d’oiseau qui s’arrache à la terre.

(Jean Joubert)


Illustration: Fabienne Contat

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :