Arbrealettres

Poésie

Les yeux fermés (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 27 juin 2017



Les yeux fermés, je te vois
ombre vive dans la lumière
ou lumière aux sombres parois

comme la neige qui volait
et qu’une simple nuit défait,
dissout aux veines de la pierre:

neige dans la nuit déployée,
nuit sur la neige foudroyée
dans un mutuel enchantement,

avant qu’une aube de fumée
ne disperse le corps léger
de cette belle à ton image.

L’oiseau de neige consumé
s’éloigne vers le rivage
où sa mort sera clarté.

(Jean Joubert)


Illustration: Odilon Redon

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :