Arbrealettres

Poésie

Archive for 28 juin 2017

À l’ombre de l’ombre (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 28 juin 2017



    

À l’ombre de l’ombre

Que déchirent à peine
Les cigales
aux ailes transparentes

La racine sortie de terre
à bout d’humus
Résonne encore
Aux brûlures
des plus hautes branches

L’heure muette cherchant ses mots

Tu es

l’attente

(François Cheng)

 

Recueil: A l’orient de tout
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Longues nuits hivernales (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 28 juin 2017




    
Longues nuits hivernales
Restent croisées nos branches

La promesse est en nous

Nous n’oublierons rien
Nous oublierons tout

Déjà proche est la brise

(François Cheng)

 

Recueil: A l’orient de tout
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Branches dénudées (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 28 juin 2017




Illustration: ArbreaPhotos
    
Branches dénudées
formant corolle

De tout votre corps
en traits de rigueur
en lignes de grâce
Vous dessinez le ciel

Dessinant l’élan
Dessinant l’envol
Sur fond de gris, de bleu
ou de violet

À l’insu des nuées
Vous nous faites signe
Quand passent les anges
de l’infini

(François Cheng)

 

Recueil: A l’orient de tout
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

À nous survécu témoigneras-tu ? (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 28 juin 2017



Illustration
    
À nous survécu
Témoigneras-tu ?
Tes anneaux ont bu
Nos cris sans écho

Toi érable oublieux
Aux feuilles de sang

Écorce entaillée
Où s’emmêlent nos noms
Donneras-tu le miel
À ceux qui viendront

Toi érable oublieux
Là, encore, saignant

(François Cheng)

 

Recueil: A l’orient de tout
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Entre deux rochers (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 28 juin 2017



Illustration: ArbreaPhotos
    
Entre deux rochers
Surplombant le vide
Le pin ivre d’écoute
Dira nos secrets

Oiseaux du matin
Ni brumes du soir
Jamais ne rompront
Le fil de nos voix

Voix échangées là
Au hasard d’un jour
Un jour par-dessus
Les années —

lumière

(François Cheng)

 

Recueil: A l’orient de tout
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Arbre (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 28 juin 2017



   Illustration
    
Arbre
au milieu des champs
Calme îlot assailli
d’invisibles remous
Ouvert à tous les orients

Vers nous
Dit le bonheur d’être ici
Vers ailleurs
Indique la voie
aux oies sauvages

Soudain lointain et absent
Tel midi sous un ciel écumant
où s’éveille le tonnerre

(François Cheng)

 

Recueil: A l’orient de tout
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tout le silence fulgure en un chant (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 28 juin 2017



Illustration
    
Tout le silence fulgure en un chant
Dans l’éternité d’un jour gris
Au coeur du bois
que survolent d’insoucieux nuages
Tout le silence gonflé du chant
surgi des entrailles de la mésange
Rond comme la rotation de l’univers
Rond comme un coeur qui bat
Coeur humain gonflé de douceur, de douleur
de cris de vivants et de morts
Éclatant en unique chant de l’instant
Dans l’éternité d’un jour gris
que survolent d’oublieux nuages

Au coeur d’un bois

(François Cheng)

 

Recueil: A l’orient de tout
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les arbres de l’infinie douleur (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 28 juin 2017




    
Les arbres de l’infinie douleur
Les nuages de l’infinie joie
Se donnent parfois signe de vie
À la lisière du vaste été

Les alouettes passent à travers
Sans rien saisir de leurs paroles
Une source les retiendra seule
Pour donner à boire aux morts

(François Cheng)

 

Recueil: A l’orient de tout
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il fait bon sur une margelle (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 28 juin 2017



    

Il fait bon sur une margelle
S’asseoir quand arrive le soir
La pierre est tiède encore et fraîche
L’ombre — avant de puiser l’eau
Il fait bon sur une margelle
Aux tièdes mousses s’attarder
Uni à la fraîcheur de l’ombre
Contempler le dernier rayon
Du couchant qui tisse en images
— avec les aiguilles des pins
Sa brève légende dorée

(François Cheng)

 

Recueil: A l’orient de tout
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Seule tu es ma vie (Georges Bataille)

Posted by arbrealettres sur 28 juin 2017



Alexandra Kirievskaya  2 [1280x768]

 

Seule tu es ma vie
des sanglots perdus
me séparent de la mort
je te vois à travers les larmes
et je devine ma mort

si je n’aimais pas la mort
la douleur
et le désir de toi
me tueraient

ton absence
ta détresse
me donnent la nausée
temps pour moi d’aimer la mort
temps de lui mordre les mains

(Georges Bataille)

Illustration: Alexandra Kirievskaya

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :