Arbrealettres

Poésie

BAISERS (René Le Pays)

Posted by arbrealettres sur 30 juin 2017



Illustration
    
BAISERS

Quand deux objets également
Soupirent d’une même envie,
Comme l’Amour en est la vie
Les baisers en sont l’aliment ;
Il faut donc en faire des chaînes
Qui durent autant que les peines
Que je souffre loin de ses yeux ;

Amour, qui les baisers aimes sur toutes choses,
Fais une couronne de roses.
Pour donner à celui qui baisera le mieux.
La manne fraîche du matin
N’a point une douceur pareille,
Ni l’esprit que cherche l’abeille
Sur la buglose et sur le tin ;

Le meilleur sucre qui s’amasse
Et que l’Art sait réduire en glace
N’a point ces appas ravissants ;
Et même le Nectar semblerait insipide
Au prix de ce baiser humide,
Dont tu viens de troubler l’office de mes sens

(René Le Pays)

 

Recueil: Poètes du Baiser
Editions: Société des Éditions LOUIS-MICHAUD

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :