Arbrealettres

Poésie

Ne vous affligez pas (Henri Michaux)

Posted by arbrealettres sur 1 juillet 2017




    
Ne vous affligez pas.
Les rondes de chauves-souris
qui volent, m’entourent, m’enserrent,
mais je tends au loin mes cordes.

J ‘ai déjà fait ce geste.
J’ai connu ce moment.
J’ai perdu cent fois ma vie.

Assez.

J’ai passeport pour aller demain
de par les mondes.

(Henri Michaux)

 

Recueil: Face aux verrous
Editions: Gallimard

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :