Arbrealettres

Poésie

Amen (Hilda Doolittle)

Posted by arbrealettres sur 3 juillet 2017



 

Les murs ne tombent pas
[25]

Amen,
seulement maintenant,

ma coquille-coeur
se brise et s’ouvre,

bien qu’il y a longtemps, le phénix,
ton oiseau benou

laissât tomber une graine,
comme de cire brûlante ;

il y eut fragrance, encens brûlé,
myrte, aloès, cèdre ;

le Royaume est un Arbre
dont les racines lient la bogue-coeur

à la terre,
après que l’ultime graine,

logée dans le noyau-coeur,
a pris sa nourriture.

***

Amen,
only just now,

my heart-shell
breaks open,

though long ago, the phoenix,
your bennu bird

dropped a grain,
as of scalding wax;

there was fragrance, burnt incense,
myrtle, aloes, cedar;

the Kingdom is a Tree
whose roots bind the heart-husk

to earth,
after the ultimate grain,

lodged in the heart-core,
has taken its nourishment.

(Hilda Doolittle)

Illustration

 

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :