Arbrealettres

Poésie

Sans pensée, sans invention, tu n’aurais pas été, ô Épée (Hilda Doolittle)

Posted by arbrealettres sur 3 juillet 2017



épe de Moïse

Les murs ne tombent pas
[11]

Sans pensée, sans invention,
tu n’aurais pas été, ô Épée,

sans idée et sans la médiation de la Parole,
tu serais restée

non manifeste dans la dimension vague
où réside la pensée,

et au-delà de la pensée et de l’idée,
leur procréateur,

Rêve,
Vision.

***

Without thought, invention,
you would not have been, O Sword,

without idea and the Word’s mediation,
you would have remained

unmanifest in the dim dimension
where thought dwells,

and beyond thought and idea,
their begetter,

Dream,
Vision.

(Hilda Doolittle)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :