Arbrealettres

Poésie

Pénétrer davantage le coeur du soir (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 4 juillet 2017



    

Pénétrer davantage
le coeur du soir

Si loin
les montagnes estompées
Trop proches
les grillons qui s’éternisent

La brume errante
Se veut seule
son propre refuge

(François Cheng)

 

Recueil: A l’orient de tout
Editions: Gallimard

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :