Arbrealettres

Poésie

PREMIER BAISER (Pierre-François Tissot)(Jean Second)

Posted by arbrealettres sur 4 juillet 2017



    

PREMIER BAISER

Le sommeil sur Ascagne épanchait ses pavots ;
Vénus le voit, l’enlève, et volant à Paphos,
Sans réveiller l’enfant à l’ombre le dépose.
Une forêt de fleurs l’environne, et la rose

Qui, vierge encor, du lis surpassait la blancheur,
De l’air autour de lui parfume la fraîcheur.
Le beau Troyen, couché sous ce nouvel ombrage,
Rappelle à la déesse une bien chère image,

L’image d’Adonis ; ce touchant souvenir
Réveille dans son cœur la flamme du désir.
« Voilà mon Adonis; oui, c’est lui ». disait-elle.
Vingt fois pour l’embrasser se pencha l’immortelle ;

Mais troubler le repos d’Ascagne ou d’Adonis!…
Ouvertes par l’amour, les lèvres de Cypris
S’égarent sur les fleurs qu’elle avait fait éclore ;
Au feu de ses baisers la rose se colore ;

Zéphir unit son souffle à leur douce chaleur,
Et caresse à la fois la déesse et la fleur.

De blanche qu’elle était, la rose purpurine
Frémit sous le toucher de la bouche divine,
Lu cherche avec amour, et, sensible aux désirs.
Rend baisers pour baisers, et plaisirs pour plaisirs.

(Pierre-François Tissot)(Jean Second)

 

Recueil: Poètes du Baiser
Editions: Société des Éditions LOUIS-MICHAUD

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :