Arbrealettres

Poésie

AH, C’EST VOUS! (Harushige Dobashi)

Posted by arbrealettres sur 5 juillet 2017


 


 

AH, C’EST VOUS!
SHIBA RAKU

Ah, c’est vous!
Dis-je à quelqu’un dans la rue
(J’ai l’impression
De ne pas l’avoir vu depuis longtemps)
Mais il me regarde d’un air ahuri
Je me suis trompé

Et je salue
Quelqu’un d’autre
Qui ouvre de grands yeux
Je me suis encore trompé
Pourtant, je me le demande,

Puisque tout le monde a la même tête ou à peu près
Est-ce qu’on ne pourrait pas se tromper quelquefois?
Et ceux qu’on salue par erreur
Ne pourraient-ils pas répondre
Mine de rien?

C’est ainsi qu’armé de confiance
Je salue les gens
Mais voilà qu’une fois
Quelqu’un m’a répondu
A ôté son chapeau
M’a dit quelques mots polis

J’en suis resté bouche bée
J’ai perdu toute assurance

J’ai beau aimer les gens si je me trompe en les saluant
Il n’y a aucune raison de me tirer son chapeau!
Non plus jamais
Je ne pourrai parler à quelqu’un dans la rue
Et pourtant n’y a-t-il pas encore sur mon chemin
Deux ou trois gentlemen
Très polis
Qui attendent
Que je me trompe
Pour porter la main au bord de leur chapeau?

(Harushige Dobashi)

Illustration: René Magritte

 

Publicités

2 Réponses to “AH, C’EST VOUS! (Harushige Dobashi)”

  1. Nath said

    jubilatoire j’ai trouvé !

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :