Arbrealettres

Poésie

ESSAI DE MADRIGAL (Félix d’Ambleleuse)

Posted by arbrealettres sur 5 juillet 2017



 

Illustration   
    
ESSAI DE MADRIGAL

J’aime toutes les femmes
D’un même et tendre amour;
Et si j’avais mille âmes
Je les donnerais pour
L’amour de mille femmes.

Pouvoir, un seul jour,
Cet innombrable amour !
Lécher de mille flammes
Leurs corps blancs et charnus,
Et baiser leurs seins nus !

Je n’ai qu’une seule âme
Et je n’ai qu’un seul cœur :
C’est assez de bonheur
S’ils sont à vous, madame…

(Félix d’Ambleleuse)

 

Recueil: Anthologie universelle des baisers (III France)
Editions: H. Daragon

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :