Arbrealettres

Poésie

LES CARESSES (Emmanuel Dupaty)

Posted by arbrealettres sur 5 juillet 2017



Illustration: Irina Vitalievna Karkabi
    
LES CARESSES

Et pour les cœurs et pour les sens
Une caresse est toujours chère ;
C’est le plus heureux des présents
Que le ciel ait pu nous faire.
Les caresses doivent charmer
Tout être fait pour la tendresse :
Pourrions-nous ne pas les aimer ?
Nous naissons tous d’une caresse.

Au sein d’un plaisir enchanteur,
Même quand la bouche est muette,
Pour doubler le prix du bonheur
Le plaisir veut un interprète :
Ah ! lorsque l’on sait bien aimer,
Plus éloquente en son ivresse,
Bouche qui ne peut s’exprimer
Nous dit tout par une caresse.

Ah ! combien j’aime à caresser
Une taille fine et jolie !
Combien ma bouche aime à presser
Le cou, le sein de ma Délie !
Vers son cœur que j’aime à pencher!
Des sens veut on doubler l’ivresse?
Cest dans le cœur qu’il faut chercher
Tout le charme d’une caresse.

Une caresse a mille attraits ;
Mais la rose cache une épine :
Quelquefois des plus doux bienfaits
On pare ceux qu’on assassine.
Oui, d’une caresse à son tour
La douceur est souvent traîtresse :
Car le serpent, comme l’amour,
Naît de la plus douce caresse.

(Emmanuel Dupaty)

 

Recueil: Poètes du Baiser
Editions: Société des Éditions LOUIS-MICHAUD

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :