Arbrealettres

Poésie

L’Heure tourne (Balbino)

Posted by arbrealettres sur 5 juillet 2017



 

L’Heure tourne

L’heure tourne
avant le quatre-heures
il est déjà 15 heures
et je suis
fou à lier.
Je vois
mes yeux las.
Le miroir
végète.
La population
sécrète
ses enzymes
d’exclusion.
Un Tsigane d’Ukraine me dira :
«Au moins ici
vos poubelles
sont pleines !»

L’heure tourne
tu vas bientôt rentrer.
Nous t’attendons
moi
et les murs
humides.

(Balbino)

 

 

Publicités

2 Réponses to “L’Heure tourne (Balbino)”

  1. « La population sécrète ses enzymes d’exclusion » – C’est une phrase bien adaptée à l’ambiance d’aujourd’hui 😉
    Plus généralement, je ne connaissais pas Balbino avant de le découvrir ici et j’aime beaucoup ses poèmes.

    • arbrealettres said

      Je ne le connaissais pas du tout non plus et suis tombé (comme presque toujours!) par hasard sur ce recueil
      Je ne connais pas non plus ni son histoire … certainement TRES marquée par beaucoup de souffrances et d’errances
      mais il se dégage de ses poèmes une certaine Lumière un Espoir je trouve malgré toute « la Ténèbre » palpable…
      Content de te l’avoir fait découvrir …
      Je pense que c’est lui aussi ici ?? http://www.youtube.com/watch?v=sqG9eNdSPIs
      Bonne fin de dimanche Marie-Anne 🙂 demain peut-être de la NEIGE!! 🙂

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :