Arbrealettres

Poésie

CHANSON (Philibert Bretin)

Posted by arbrealettres sur 6 juillet 2017




    
CHANSON

Belle beauté tant mignarde,
Tiens, regarde
Quel œillade
Tu me dardes
Qui m’endort…
Rends-toi donc un peu moins fière
Ma guerrière,
La première
Et dernière
Q’n’aimerai.
Je revivrai,
Plus ne mourai
Touchant ta bouche altière :
Je revivrai,
Plus ne mourai.
Après qu’un baiser j’aurai.
En cette bouche vermeille
Une abeille
Toujours veille,
Grand’ merveille,
Grande au ciel
Qui de son miel
Et de son fiel
Me rajeunit étant vieil…
Fais me toucher.
Belle, ta chair
Oh croît une double fraise;
Fay me toucher
Belle, ta chair,
J’y veux mes doigts attacher…

(Philibert Bretin)

 

Recueil: Anthologie universelle des baisers (III France)
Editions: H. Daragon

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :