Arbrealettres

Poésie

LES BAISERS (M. Léonard)

Posted by arbrealettres sur 6 juillet 2017



Illustration: François Boucher  
    
LES BAISERS

Jouissons, ô ma Bergère,
De la saison des amours !
Ce soleil qui nous éclaire
Demain reprendra son cours.
Mais quand la Parque ennemie
Tranche le fil de nos jours,
A tous les biens de la vie
On dit adieu pour toujours !

Donne à l’amour qui t’adore,
Mille baisers au matin,
Le long du jour mille encore,
Mille encore à son déclin !
La nuit, brouillons-les dans l’ombre;
Il faut tant les répéter
Qu’enfin, trompés par le nombre
Nous ne puissions les compter !

Contre l’amour qui nous lie.
Laissons crier les jaloux !
Il est beau de faire envie.
Le bonheur en est plus doux…
Que le nôtre ait tant de charmes
Qu’il irrite les désirs,
Et puisse en verser des larmes.
Le censeur de nos plaisirs !

(M. Léonard)

 

Recueil: Anthologie universelle des baisers (III France)
Editions: H. Daragon

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :