Arbrealettres

Poésie

L’OPOPONAX (Thédore Hannon)

Posted by arbrealettres sur 11 juillet 2017



Illustration: Sergey Smirnov 
    
L’OPOPONAX

Depuis le crêpelé havane
De ta nuque, rais de soleil.
Jusqu’aux neiges de ton orteil.
Ce baume vainqueur se pavane.
Roulant au versant de tes seins,
Il court le long de les bras, flâne
Par tes lèvres rouges, et plane
Sur tes grands baisers assassins.

La Japonaise en ses rançons
Se sert de tes acres salives
Pour pimenter ses chairs olives,
Pour ensorceler ses suçons.

Qu’importe ! si, pour me griser,
Quand ton beau corps jonche ta couche.
Tu me verses à ronde bouche
L’opoponax de ton baiser !

(Thédore Hannon)

 

Recueil: Anthologie universelle des baisers (III France)
Editions: H. Daragon

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :