Arbrealettres

Poésie

Seconde solitude (Éric Ferrari)

Posted by arbrealettres sur 11 juillet 2017



Seconde solitude

La promesse. Les promesses.
Des repentirs qui dessinent visage,
son inflexion terrestre,
sa brûlure contre nos lèvres.
Notre douceur de rois édentés.

L’enfant radieux m’affublerait ,
comme en passant, du titre de grand seigneur.

L’enfant qui dort me prend sur ses épaules.

***

Seconde solitude,
le désir, en chaque point de résistances,
d’ombres plus charnelles à retoucher l’être.

Dans le coin ouest, un lit de camp, une couverture
dont les plis forment la peau du monde reniflé.

Nous avons su mettre les rieurs de notre côté.

(Éric Ferrari)

Découvert ici: http://revuedepoesie.blog.lemonde.fr/

Illustration: Man Ray

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :