Arbrealettres

Poésie

Tout (Raoul de La Grasserie)

Posted by arbrealettres sur 11 juillet 2017



Illustration: Wojciech Weiss Pocalunek
    
Tout, ton petit nez, tes yeux, tes beaux yeux, et ta lèvre dort.
Tes cheveux épars eu vain vivement chatouillent l’oreille,
Et l’oiseau là-bas en vain t’appela, rien ne te réveille,
Rien qu’un doux baiser, plus doux que la nuit et meilleur que l’or.

(Raoul de La Grasserie)

 

Recueil: Anthologie universelle des baisers (III France)
Editions: H. Daragon

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :