Arbrealettres

Poésie

Ton corps frêle et mignon (L. Decaux)

Posted by arbrealettres sur 13 juillet 2017



    

Ton corps frêle et mignon est le tombeau des mâles
Qui sont morts en baisant tes lèvres, roses pâles,
Victimes du plaisir dont tu sus les griser…

Arrière ! Laisse-moi, démon, mauvaise fée !
Je veux quitter tes bras pour les bras de Morphée,
Et fuir dans le sommeil ton immonde baiser !

(L. Decaux)

 

Recueil: Anthologie universelle des baisers (III France)
Editions: H. Daragon

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :