Arbrealettres

Poésie

Arbre foudroyé (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 14 juillet 2017




    
Arbre foudroyé
comme tu te lances encore…

Mais à bout d’effroi,
en pleine course,
grand cerf qui s’arrête :

Devant
fulgurant
espace ouvert;

Derrière
assoiffée
meute hors d’haleine ;

Stupéfiant silence.
Alors lentement jaillit
d’entre les rameaux fendus

La fontaine de sang.

(François Cheng)

 

Recueil: La vraie gloire est ici
Editions: Gallimard
Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :