Arbrealettres

Poésie

LE BAISER (P. Brunesœur)

Posted by arbrealettres sur 14 juillet 2017



Illustration: Oleg Zhivetin
    
LE BAISER

I
Un baiser…, c’est bien peu de chose !
A peine un frôlement de rose,
Un souffle venant effleurer.
Pourtant quand ta bouche, en caresse.
Mit sur mes lèvres cette ivresse,
Mon cœur se prit à t’adorer.

II
Ce baiser, cependant si mièvre.
Brûle mon âme d’une fièvre
Que toi seule peux apaiser.
Ah ! prends en pitié mon martyre,
Rends-moi le bien auquel j’aspire :
De ta bouche un second baiser.

III
Fais-le doux, ô ma bien-aimée,
Que ton haleine parfumée
Me fasse vivre, refleurir.
Que ce soit ma dernière aurore,
Si je puis m’enivrer encore
De ton baiser, jusqu’à mourir.

(P. Brunesœur)

 

Recueil: Anthologie universelle des baisers (III France)
Editions: H. Daragon

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :