Arbrealettres

Poésie

Tu ramasses le fruit (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 14 juillet 2017




    
Tu ramasses le fruit,
le croques à belles dents.
Le teint, la senteur,
le jus, la saveur,
Dans ton palais de
la métamorphose,
Lentement se muent
en délice aérien.
Et tu cherches à dire
ce que tu ressens:
Plus que la jouissance,
la reconnaissance !
Merci donc au sol,
merci à la pluie,
Au soleil, au vent,
aux morts, aux vivants,
À tous ceux qui donnent,
à la Création
Qui du Rien a fait
advenir le Tout.
À toi-même aussi,
à ta bouche qui goûte,
À ton coeur qui bat,
à ta mine béate,
À ton cri d’extase !

(François Cheng)

 

Recueil: La vraie gloire est ici
Editions: Gallimard
Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :