Arbrealettres

Poésie

INCONSÉQUENT (Léo Trézenik)

Posted by arbrealettres sur 16 juillet 2017



INCONSÉQUENT

On veut bien m’accorder d’être un garçon tranquille ;
Et moi j’ajouterai même très paresseux.
Je hais toute fatigue, et ne suis pas de ceux
Qui se hâtent pour voir la troupe qui défile.

Je ne suis pas badaud et dans les carrefours
On ne m’a jamais vu m’esbaudir aux Hercules
Encadrés de bourgeois béats et ridicules
Qui se payent cela pour un sou tous les jours.

Je ne suis même pas curieux et dédaigne
De voir passer le roi d’Espagne ou de Sardaigne,
Gambetta le Superbe, ou le maréchal Rrran.

Et pourtant que de fois, d’une course obstinée.
On m’a surpris à suivre, et toute une journée,
Une femme qui montre un bout de son bas blanc !

(Léo Trézenik)

Illustration: Paul Journet

 

Publicités

2 Réponses to “INCONSÉQUENT (Léo Trézenik)”

  1. filamots said

    Ah ah !! le coquin d’auteur ! L’illustration est aussi tellement féminine !

  2. arbrealettres said

    l’Eternel Féminin et le non moins éternel « jeu » de l’Amour homme-femme…

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :