Arbrealettres

Poésie

Archive for 18 juillet 2017

RÊVE (Brigitte Level)

Posted by arbrealettres sur 18 juillet 2017



 
    
RÊVE

J’ai rêvé d’une barque blanche
Qui sur le lac se balançait.
Chaque jour était un dimanche
Et le bonheur recommençait.

Tous les petits oiseaux chantaient,
Tous les petits poissons nageaient,
Et les gros chats qui ronronnaient
Jamais, jamais ne les mangeaient.

(Brigitte Level)

 

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le jardin de la rue Madame (Brigitte Level)

Posted by arbrealettres sur 18 juillet 2017




    
Le jardin de la rue Madame

Au jardin de la rue Madame
Il n’est de lointains horizons
Ni d’orgueilleuses frondaisons,
Mais au vrai nul ne les réclame.

Au jardin de la rue Madame
Les roses poussent à foison.
Les oiseaux chantent leur chanson
Et le merle siffle sa gamme.

Au jardin de la rue Madame
On peut élever un pinson,
Mais ce n’est pas une raison
Pour y mettre un hippopotame !

(Brigitte Level)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LA GIRAFE DEPEIGNEE (Brigitte Level)

Posted by arbrealettres sur 18 juillet 2017



Illustration
    
LA GIRAFE DEPEIGNEE

Une girafe dépeignée
Se plaignait
Elle eût voulu qu’on la peignât
Et puis qu’après on la peignît.

Mais peintre et peigneur de girafe
Qui tous les deux sont nés coiffés
Sont au café, fort assoiffés,

Et la girafe est en carafe.

(Brigitte Level)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 1 Comment »

Larmes (Brigitte Level)

Posted by arbrealettres sur 18 juillet 2017



 

Larmes

Ne te trouble pas de mes larmes,
Puisque tu m’aimes, tout est bien.
Ce ne sont pas d’âpres alarmes,
Mes yeux seront plus bleus demain…

C’est la lessive des orages
Qui rend le ciel d’un bleu si pur,
Il faut passer par les nuages
Pour arriver jusqu’à l’azur !

Et pour garder fraîche la fleur
De la tendresse qui nous charme,
Sans doute faut-il quelque pleur
Avec le sel de quelque larme…

(Brigitte Level)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LE PREMIER PAPILLON (Wladyslaw Broniewski)

Posted by arbrealettres sur 18 juillet 2017



Illustration: ArbreaPhotos

LE PREMIER PAPILLON

Le premier papillon s’envola dans le pré,
lança vers le soleil un bonjour bien joyeux,

dans un nuage blanc s’égara un moment,
battit de l’aile frêle et descendit, prudent ;

batifola un peu, insouciant et léger,
de tous ces va-et-vient se sentit fatigué,

s’assit sur une fleur, lui dit : que tu sens bon !
Tel fut le premier jour du premier papillon.

(Wladyslaw Broniewski)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’ange gardien (Anne Hébert)

Posted by arbrealettres sur 18 juillet 2017



    

L’ange gardien

L’ange qui marche obstinément derrière toi
D’un soleil à l’autre
Ne projette aucune ombre sur la route
Pareil au vent qui passe.

Il murmure des paroles graves
Dans l’air plein d’abeilles
Et sans cesse soupèse ton âme en secret
Installe ses balances fines
Jusqu’au cœur noir de la nuit.

Si d’aventure il écartait ses doigts pleins de bagues
Dessus sa face auguste
L’éclat de son feu te surprendrait comme la foudre

Tu verrais du même coup
Dans un éclair
Luire ses hautes bottes vernies
Incrustées de miroirs polis
Et battre ses ailes immenses blanches
Si blanches et douces
Comme de la mousse

D’une telle douceur blanche
Que plus d’un enfant s’y noya
Désirant y poser sa tête.

(Anne Hébert)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les genoux de Jany (Armand Robin)

Posted by arbrealettres sur 18 juillet 2017



Illustration: Pal Szinyei Merse   

Les genoux de Jany

Pour dormir ou ne pas dormir jour et nuit
Je pose ma tête sur les genoux de Jany.

L’ombre la lumière le jour la nuit
Sont sous ma tête les genoux de Jany.

Le printemps l’hiver jour et nuit
Je les pose avec ma tête sur les genoux de Jany.

La fauvette blonde est pour moi Jany
La hulotte inaperçue est pour moi Jany.

L’été l’automne jour et nuit c’est Jany
Dix années puis même toute ma vie c’est Jany.

Les saisons les oiseaux les floraisons varient
La neige le beau temps l’onde et le vin varient.

Je n’ai pas le janvier le juillet qui varie
Je n’ai pas la neige le beau temps la vie qui varie.

S’il y a sans saisons sans neige et vent sans jour et nuit
S’il y a l’hôtellerie nommée outre-vie

On m’y verra dormir ou ne pas dormir
On m’y verra mourir ou ne pas mourir

Sur les genoux de Jany.

(Armand Robin)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Avant que tout éclate en morceaux (Dyane Léger)

Posted by arbrealettres sur 18 juillet 2017



    

Avant que tout éclate en morceaux

Avant que tout éclate en morceaux
j’aimerais écrire dans ta main
un tout petit poème
du bout du doigt.
Un tout petit poème plein de chaleur
de lait
de miel
et de lumière.
Un poème où tu voudras passer l’hiver.

Avant que tout éclate en morceaux.

Vivre. Écrire.
Regarder la rhubarbe monter en graine.
La poussière recouvrir les meubles.
Faire le point. Poursuivre.

Tout détruire pour tout recommencer
parce que rendue là où j’en suis
je n’aime plus tellement l’histoire anyway.

Revenir échouer
sur une plage loin de tout.
Se demander pour la millième fois
jusqu’où peut-on aller trop loin ?

(Dyane Léger)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’arbre (Rina Lasnier)

Posted by arbrealettres sur 18 juillet 2017




    
L’arbre

J’avais un grand arbre vert
Où nichait mon enfance ailée,
Un arbre grand troué de lumière
Qui remplissait le haut de mon âme.

J’avais de douces branches vertes
Où chantait mon enfance triste,
Des branches vertes et sonores
Qui répétaient les chagrins de mon âme.

J’avais mille feuilles vertes
Où palpitait l’élan de mon enfance,
Des feuilles lisses et captives
Comme les oiseaux de mon âme.

J’avais un grand arbre vert
Où se dénouait la fleur de mon enfance,
Pour quel printemps, pour quelle abeille ?
Pour quelle joie, pour quelle souffrance ?

(Rina Lasnier)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Notre Heure (Renée Vivien)

Posted by arbrealettres sur 18 juillet 2017




    
Notre Heure

ECOUTE le doux bruit de cette heure que j’aime
Et qui passe et qui fuit et meurt en un poème !

Ecoute ce doux bruit tranquille et passager
Des ailes de l’Instant qui s’envole, léger !

Je crois que ma douleur n’est que celle d’une autre…
Et cette heure est à nous comme une chose nôtre…

Car cette heure ne peut être à d’autres qu’à nous,
Avec son doux parfum et son glissement doux…

Elle est pareille à la chanson basse qui leurre
Et qui vient de la mer… Ah ! retenir notre heure !

O triste enchantement de se dire : Jamais
Je ne retrouverai cette heure que j’aimais !

(Renée Vivien)

 

Recueil: Dans un coin de violettes
Editions: E. SANSOT & Cie

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :