Arbrealettres

Poésie

Solitude nocturne (Renée Vivien)

Posted by arbrealettres sur 20 juillet 2017



    

Solitude nocturne

Oh ! l’horreur d’être seule au profond de la nuit
Dans l’effroi du futur et de l’instant qui fuit !
Instant au front hagard ! Présence de la Nuit !

Voici que se réveille en mon coeur la rancoeur,
La rancoeur endormie au profond de mon coeur !
Je ne puis étouffer cette ancienne rancoeur.

Et j’écoute le bruit monotone des flots
En y mêlant le bruit d’intérieurs sanglots.
La douleur de jadis pleure comme les flots.

(Renée Vivien)

 

Recueil: Dans un coin de violettes
Editions: E. SANSOT & Cie

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :