Arbrealettres

Poésie

Au milieu des deux règnes (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 25 juillet 2017



Illustration: Gilbert Garcin
    
Au milieu des deux règnes
Frayer l’étroit passage ;
Être le vide du coeur
Au coeur du vide médian.

D’une montagne à l’autre,
L’été suspend son vol;
Nuage en feu, pluie de grêle
Départagent les eaux.

À l’ombre d’un vautour,
Sombre à pic le couchant;
De vie à mort: un pas,
De mort à vie : un pas…

Au milieu des deux règnes
Frayer l’étroit passage,
Jusqu’au coeur du non-lieu
Où bat un coeur brisé.

(François Cheng)

 

Recueil: La vraie gloire est ici
Editions: Gallimard
Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :