Arbrealettres

Poésie

Dans cette rue où tout s’écoule Sans accroc (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 26 juillet 2017




    
Dans cette rue où tout s’écoule
Sans accroc, tout marche sans faille,
Il arrive pourtant qu’en plein jour
Se produise un effondrement :
Une vieille dame qu’on aide à se
Relever, à s’asseoir sur un banc.

« Oh, non non, ce n’est rien ;
Mais pas à l’hôpital ! »
Reposez-vous un peu
Ici, en attendant… »
« Oh, j’ai bien tout le temps,
Personne ne m’attend… »
Ioi, ce jour, entre terre et ciel,
Une vérité est dite : «J’ai bien
Tout le temps, personne ne m’attend. »

Oh, nous les passants trop pressés,
Sommes-nous sûrs d’être attendus?
Sûrs d’avoir encore tout le temps?

(François Cheng)

 

Recueil: La vraie gloire est ici
Editions: Gallimard
Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :