Arbrealettres

Poésie

Archive for 28 juillet 2017

Écrire de la poésie est un leurre (Juan Ramón Jiménez)

Posted by arbrealettres sur 28 juillet 2017




    
Écrire de la poésie est un leurre.
Si on insiste trop, tout s’évanouit.

Mais quelle conscience pleine
peut-elle laisser les choses à moitié faites ?

Et le poète conscient finit d’habitude
par la poésie non écrite.

***

Escribir poesía es un engaño.
Si se insiste demasiado, todo se desvanece.

Pero, e qué conciencia plena puede
dejar las cosas a la mitad?

Y el poeta conciente suele acabar
por la poesía no escrita.

(Juan Ramón Jiménez)

 

Recueil: Poésie en vers
Traduction: Bernard Sesé
Editions: José Corti

</div

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Seul le corps – amour (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 28 juillet 2017



Illustration: Mélanie Quentin
    
Seul le corps – amour
Sait comment réduire la planète en une chambre

Unir le ciel à une chaise de paille
Lui seul connaît le chant

Quand misère et pleurs
flottent à la surface du monde

(Adonis)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Toute blessure est enfer (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 28 juillet 2017




    
« Toute blessure est enfer» :
Se dit-il quand il se rappelle sa douleur

Des interstices de ses nuits
Des étoiles amères tombent sur lui

Il dit, tandis que l’univers touche ses membres :
« Vaine est toute aube qui ne mène pas à une extase »

(Adonis)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ne t’envole pas colombe (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 28 juillet 2017



Illustration
    
Ne t’envole pas colombe-amie colombe
Souviens-toi : entre nous, il y a des codes et des langages
Laisse mes yeux lire
L’aile, les pieds, la tête
La nuque, le collier
Et ouvre
À ma passion le chemin des désirs endormis
Éclaire-moi
Sur le parcours des désirs
Dans la séduction des mots

(Adonis)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’eau de l’amour (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 28 juillet 2017



Illustration
    
L’eau de l’amour ne me désaltère pas
Et sable est l’eau du monde

(Adonis)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Je m’interroge : d’où vient à ma blessure (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 28 juillet 2017



Illustration
    
Je m’interroge : d’où vient à ma blessure
Cet animal couronné de soleil
Ce fugitif?
Le papillon a dit : et je dis ce qu’a dit
Le papillon, j’ai chanté :
Du feu rougeoie dans la rose de la nuit
Pareil à elle
Je me bats dans l’extase
Autour de ses pétales
Au-dessus de ses pétales
Au-dessous de ses pétales
Et prolonge le chant.

(Adonis)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LIMPIDITÉ (Ibn Al-Mou’Tazz)

Posted by arbrealettres sur 28 juillet 2017



Illustration
    
LIMPIDITÉ

Pour se baigner, dégainant son corps de sa robe.
un excès de pudeur couleur de rose orna ses joues.

Elle s’offrit à l’air, nue et sans repentir,
elle-même zéphyr plus ténu que le vent.

et sa paume limpide rejoignit le cristal
de l’eau versée sur elle par les lèvres du vase.

Ayant fait couler l’onde et s’étant essuyée,
elle allait promptement remettre ses habits.

lorsqu’elle vit près d’elle un homme qui guettait.
Voile noir des cheveux emprisonnant le jour.

son aube disparut sous un manteau de nuit,
et la sueur perla sur la mer cristalline.

(Ibn Al-Mou’Tazz)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

VIN PUR (Ibn Al-Mou’Tazz)

Posted by arbrealettres sur 28 juillet 2017




    
VIN PUR

On dirait que le vin pur
a été extrait de ses joues
et que les grappes s’offrent aux cueilleurs
dans l’ombre bouclée de sa chevelure.

Quand je le contemple, mes yeux
en oublient de ciller :
vois leurs globes s’écarquiller
de stupeur émerveillée !

(Ibn Al-Mou’Tazz)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tu as le regard tourné en dedans (Jean-Pierre Lemaire)

Posted by arbrealettres sur 28 juillet 2017




    
Tu as le regard tourné en dedans
vers le trésor coulé au fond de l’épave
les longs reflets d’or qui filent sous la mer.
Tu en as retiré parfois quelques pièces
un sabre, une croix — mais ton coeur reste en bas
ce coeur qu’il faudrait remonter enfin vide
si tu veux courir l’unique aventure
et partir vers le large, un soir, tous feux éteints.

(Jean-Pierre Lemaire)

 

Recueil: Le Pays derrière les larmes
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LES PISSENLITS (Jean-Pierre Lemaire)

Posted by arbrealettres sur 28 juillet 2017



  Illustration
    
LES PISSENLITS

Un rayon du soir traverse le pré,
éclairant une file de pissenlits :
petite procession aux têtes enfantines,
vives, ébouriffées, chacune penchant
d’un côté ou de l’autre, et sages cependant,
comme il convient à l’heure solennelle.
Les autres fleurs du pré regardent, immobiles
Eux seuls paraissent aller quelque part,
croisent un merle. Et tu voudrais les suivre.

(Jean-Pierre Lemaire)

 

Recueil: Le Pays derrière les larmes
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :