Arbrealettres

Poésie

Etrange (Khalil Gibran)

Posted by arbrealettres sur 30 juillet 2017




    
Le verbeux m’a appris le silence,
le fanatique la tolérance
et le cruel la bonté.

Etrange,
je ne leur éprouve guère de la reconnaissance.

(Khalil Gibran)

 

Recueil: Le sable et l’écume

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :