Arbrealettres

Poésie

Elle avait entrebâillé les yeux (Silvia Baron Supervielle)

Posted by arbrealettres sur 2 août 2017



Illustration: Charlotte Musson
    
elle avait entrebâillé les yeux
pour admirer les étoiles
qui ne sont pas pour nous
et pour mourir avant sa mort
elle avait entrelacé les mains
en espérant que le souvenir
de l’amour rallumerait ses yeux
le sourire de ses lèvres
la transparence de son front
comme voulant encore
célébrer la beauté

(Silvia Baron Supervielle)

 

Recueil: Sur le fleuve
Editions: Arfuyen

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :